Counter-strike – PGL Major : Gambit grand vainqueur

Dimanche 23 Juillet s’est déroulé la finale du Major de Cracovie en Pologne, et Gambit n’a pas manqué de s’imposer face à Immortals sur le score de 2-1. Retour sur l’évènement eSport.

Résultats de la grande finale du Major Cracovie

La structure britannique Gambit Gaming, composée de joueurs de l’Europe de l’Est s’est imposée dimanche soir en éliminant les brésiliens d’Immortals pour un grand rendez-vous eSport sur Counter-Strike. Pourtant très mal partis, Gambit s’est relevé après un bon coup de massue et s’est donné les moyens de décrocher le titre tant attendu. La première manche fut remportée par les Immortals sur le score de 4-16, mais les européens ont relevé immédiatement la tête et se sont imposés 16-11 sur la deuxième manche.

gambit-major

Tout s’est joué sur la dernière manche donc, avec des ultimes rounds intenses, dans une atmosphère de feu ! Bien que cette finale ait manqué de panache lors des deux premières manches. Le jeu dans l’ensemble fut tout de même intéressant, avec de belles tentatives de part et d’autre des deux équipes, des forcebuy et des fins de rounds en clutch. La dernière map était digne d’une vraie finale de major pour le plus grand plaisir des supporters qui étaient venus en nombre assister à l’évènement eSports dans le bouillant Tauron Arena à Cracovie.

Une incroyable ambiance et une belle surprise pour Gambit

Les fans incontestés de Vitrus.pro étaient déjà venus la veille pour encourager leur équipe après avoir éliminé North 2-0. Mais les polonais se sont fait sortir en demi-finale par les brésiliens de chez Immortals. Il n’empêche qu’ils ont continué à mettre le feu dans l’arène pour soutenir leurs compatriotes de chez Gambit, composée de Dosia (russe), Zeus (ukrainien) et de 3 kazakhs (AdreN, Hobbit et mou). Joueurs comme commentateurs n’ont d’ailleurs pas manqué de souligner l’incroyable ambiance.

gambit-vainqueur

C’est la première fois que les joueurs de Gambit remportent un major, et ils ne s’étaient pas attendus à cela. Enchainant les défaites lors des entrainements, ce fut une surprise pour eux d’aller aussi loin dans la compétition, puis de se retrouver en finale et de soulever le trophée du major. Et ce fut d’autant plus une réelle satisfaction pour Danylo « Zeus » Teslenko puisque ce dernier fut à deux reprises finaliste sans victoire au bout, et qui a connu une mauvaise expérience avec son ancienne team Natus Vincere.

Quoiqu’il en soit, Gambit repart avec 500.000$ de cashprize sur les 1.000.000$ de dotation prévue pour ce fabuleux évènement eSport qui restera dans les mémoires.